Contes et légendes : Miracle de Gannat (Allier)

Miracle de Gannat (Allier)

Miracle de Gannat (Allier)Dès son plus jeune âge, Procule s’était vouée à Dieu – l’abbé Cornille précise ainsi que, « encore à la mamelle », elle jeûnait deux fois par semaine. Elle fugua avant les noces quand son père, comte de Rodez, voulut la marier à Géraud d’Aurillac. Icelui la retrouva et la décapita sans autre forme de procès. Procule, que rien n’arrêtait, se saisit alors de sa tête et fuit la brute en laissant des traces de pas. Plusieurs chapelles lui ont été dédiées. Il n’en reste qu’une, sur le site dit du Pas de-Sainte-Procule – où l’on peut voir les empreintes de la vierge décapitée.
Gannat s’anime tous les ans lors du Festival des cultures du monde, fin juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *